Le Camarade Lei Feng, héros posthume de la révolution Chinoise

Spread the love

Lei Feng est un héros posthume de la révolution chinoise, il fut honoré des mots des dirigeants du parti communiste d’alors et fut instauré au rang d’icône dans les écoles chinoises comme celle du « communiste parfait » qui pensait d’abord à la société.

J’ai connu son existence au travers de la, très intéressante, bande dessinée « Ma génération, celle d’une vie chinoise », Lin Kunwu, éditions MADEIN, qui retracent les différentes périodes du développement de la Chine communiste au travers de la vie d’une bande d’enfants qui ont vécu toutes les périodes.

Mao Zedong, lui-même, dira « Suivons l’exemple du camarade Lei Feng » et Deng Xiaoping poursuivra « pour être un vrai communiste, obtenons sa vertu et adoptons son attitude ».

La propagande autour de la figure de Lei Feng débute en 1963, et une journée le 5 mars dite « comme Lei Feng » lui est dédié. Autour de sa figure, c’est la personnification de l’idéal communiste qui est célébrée.

Affiche de propagande Oncle Lei Feng 

Affiche de propagande chinoise - Lei Feng

Sergent de l’armée communiste, il décède en 1962, alors qu’il n’est que dans sa 22e année de vie, dans un accident de la route. Suite à ce décès, dans ses affaires sera retrouvé son journal intime : un journal qui dénotera sa vertu communiste et où il consigna toutes ses bonnes actions en les entrecoupant de citations de Mao.

Sergent qui a réellement existé, ou figure créée de toutes pièces à partir d’un soldat décédé et qui a réellement vécu par les propagandistes de l’époque afin de ressouder le peuple au travers de ses valeurs. La seconde version est privilégiée par les sinologues étrangers du fait des nombreuses photographies présentes dans son journal et dont il n’aurait, à priori, pas eu la possibilité de les avoir faites lui-même.

Devenu l’oncle Lei Feng au travers d’une propagande qui le propulsera dans le cœur des chinois, il deviendra une figure à laquelle s’accrochait.

Les bonnes actions de Lei Feng :

  • Un envoi de ses maigres économies aux parents d’un camarade qui ont subi des inondations.
  • Il masse les pieds de son corps d’armée après une longue marche.
  • Il sert le thé et à manger aux officiers.
  • Il a tout fait pour montrer son dévouement à la cause révolutionnaire.
lei feng art 1992

Lei Feng représenté en 1992 dans une série portant sur les « héros de la révolution ».

« Être simple et modeste en toutes circonstances ».

La propagande concernant le camarade Lei Feng marque une période de paix pour la Chine communiste qui se terminera à partir de mai 1966 et la période dite de « révolution culturelle » qui se décrit par Mao, dans un poème, ainsi :

Les quatre océans sont tourmentés,
Les nuages et l’eau sont en colère,
Les cinq continents sont ébranlés,
Le vent et le tonnerre sont intenses !

Une série d’impressions d’images de propagande représentant le « héros de la Nation ».

Un musée-mémorial à Fushun dans le Liaoning, qui a été récemment visité par Xin JinPing, demeure en son nom. (site officiel : http://www.leifeng.org.cn/).

Toutes les affiches de propagandes en partage viennent du site : Chinese Posters

Retour vers l’accueil

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.